Le marché de l’emploi des secrétaires médicales

marche de l'emploi

Avec les différentes tâches relatives à la gestion des dossiers et à l’accueil des patients, les médecins doivent faire appel à l’assistance des secrétaires médicales.

Tous les ans, l’Etat recrute de nouveaux employés diplômés du baccalauréat par l’intermédiaire d’un concours. Ce métier intéresse la plupart des jeunes et demandeurs d’emploi. Mais il est aussi le premier choix des salariés qui souhaitent faire une réorientation professionnelle ou un renforcement de capacité.

Secrétaire médicale : un métier permettant de travailler en milieu public qu’en privé

Nombreux sont les centres médicaux qui ne peuvent pas fonctionner normalement sans les secrétaires médicales. Ainsi, après la formation ou la réussite au concours, les employés travailleront dans le secteur public et privé. Leurs lieux de travail sont diversifiés, pour ne citer que les cliniques, hôpitaux, cabinets médicaux, laboratoires d’analyses et maisons de retraite.

Les secrétaires médicales exercent aussi leurs compétences au sein des associations œuvrant dans le domaine médico-social. Ils peuvent également accueillir les patients chez les docteurs spécialistes comme les neurologues, gynécologues et psychiatres.

Secrétaire médicale : un emploi ouvrant la porte de diverses spécialités

Le secrétaire médicale est chargé de différentes tâches en relation avec le secrétariat proprement dit et le traitement des patients. Si l’on se réfère à d’autres employés, il s’avère plus polyvalent. En général, ses principales tâches se résument en cinq points bien distincts dont :

  • l’accueil des clients. Le secrétaire reçoit les patients, par téléphone ou physiquement. Il leur prodigue ainsi les informations nécessaires.
  • la planification des examens.
  • l’assistance des médecins (gestion de rendez-vous, rédaction des courriers, etc).
  • la gestion des dossiers médicaux.
  • la prise en charge des tâches administratives.

Outre que la bureautique et la communication, un secrétaire médicale maîtrise aussi tous les termes qui s’utilisent dans le monde médical.

Secrétaire médicale : un métier évolutif

Les perspectives d’évolution dépendent du niveau et des expériences d’un secrétaire médical. Ce métier peut amener un employé débutant à travailler dans des milieux en pleine expansion. Suite à l’évolution incontestable de la technologie, cet emploi fait également appel à des matériels plus adaptés. Ainsi, le secrétaire peut s’améliorer et actualiser ses compétences au fil du temps.

Les secrétaires médicaux plus ambitieux peuvent participer à des concours dans des domaines liés à leur travail. Cette option est idéale pour les employés du secteur public. En début de sa carrière, un employé de classe normale ne touche que près de 1 400 € par mois.

Mais il peut percevoir presque le double de cette rémunération initiale, après quelques années de service. Après différents concours, un secrétaire de classe normale peut décrocher la catégorie A, en passant par la classe supérieure et exceptionnelle. Dans ce cas, il pourra percevoir un salaire annuel de 31 084 €, à part les primes et indemnités.

Commenter cet article...

*